forum officiel sur Supernana, un rire pour l'éternité
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSite officiel

Partagez | 
 

 Revue de presse de la disparition de Super Nana

Aller en bas 
AuteurMessage
phoque de nancy
lémurien(ne) adulte
lémurien(ne) adulte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 357
Age : 49
Localisation : NANCY
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Revue de presse de la disparition de Super Nana   Jeu 29 Nov - 6:10

SILENCE RADIO D'UNE SUPER NANA

Une voix de fumeuse noctambule à vous faire déjanter le transistor. Un esprit à décaper le gnangnan latent. Ça, c’était Supernana. Sacrée bonne femme, qui fut l’opulente égérie des années radios libres, héroïne de feu la sulfureuse Carbone 14, que les fans des années 80 forcément pleureront.
La belle, qui sévit, un temps, sur Skyrock et devait reprendre du micro sur Europe 1, s’est fait la belle hier, emportée à 53 ans, par une longue maladie, comme on dit. Et il y a gros à parier qu’il n’y aura plus de nana super capable de vous rabrouer en direct quelque mâle arrogant d’un bon : «Tape ta queue sur le téléphone qu’on l’entende, mon gros !»
Oui, c’était un temps déraisonnable où une bande de jeunes qui s’appelaient Jean-Yves Lafesse, David Grossexe (le comédien Jean-François Galotte), ou Robert Lehaineux (le Michel Fizbin de la télé associative Zaléa) avait pris les clés des ondes.
Une nuit de 1981, alors que Lafesse dissertait sur Carbone 14 des gros et des grosses, Supernana appela la station : «Je suis grosse, belle, curieuse, et je baise. D’ailleurs, je vais venir séduire.» L’avait pas menti, la gosse née dans le Nord, ci-devant employée du Crédit lyonnais. A 4 heures, elle est là. Fait le siège. Et très vite empêche les auditeurs de dormir dans Poubelle Night, où elle conjugue suavité et salacité, pendant que la station enfile les canulars : fornication en direct (avec un couple payé pour), annonce de la mort de Mick Jagger…
«On ne cherchait pas à provoquer, mais à faire comprendre qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on entend. C’est vieux tout ça.» confiait-elle à Libé, en 2001. Sans nostalgie mais avec un regret : «Aujourd’hui les nanas, on ne les laisse pas parler. Ou elles font de la pub, ou on les fait passer pour des idiotes.»

Catherine Mallaval - Libération


Plusieurs de ses proches nous ont annoncé, tôt ce matin, la disparition de Supernana qui a été l'une des animatrices vedettes des radios libres dans les années 80.

Pour l'avoir connue et rencontrée à plusieurs reprises, et passé quelques soirées avec elle, c'était une femme vraiment agréable, drôle qui souffrait beaucoup de ne plus faire de radios depuis plusieurs années..

Laurent Petit Guillaume l'un de ses meilleurs amis était en direct avec nous à 11h sur Europe 1, et a confié que "Supernana" devait revenir à l'antenne, dès ce dimanche sur Europe 1 dans l'émission de Laurent Baffie...

Jean Marc Morandini


Jusqu'à l'âge de 30 ans, Catherine Pelletier était employée du Crédit Lyonnais.

En écoutant Carbone 14, elle décide de rejoindre l'équipe de cette radio. Elle arrive alors sur Carbone 14, où elle anime une émission appelée Poubelle Night. Étant la seule femme de l'équipe, elle décide alors de se surnommer « Supernana ».

À la saisie de Carbone 14 en 1983, elle abandonne le micro pour devenir attachée de presse dans le milieu du théâtre.

En 1988, elle s'essaye à la chanson avec Lâchez les chiens, chanson écrite par Patrick Timsit, mais le titre n'a pas le succès escompté.

Elle devient directrice d'antenne sur Aligre FM de 1989 à 1991.

Après être redevenue animatrice radio sur Ici et Maintenant, elle arrive sur Skyrock en 1992. À l'époque SkyRock a pour slogan "plus de tubes, moins de pubs" et passe principalement du rock comme son nom l'indique. La station fait appel à elle pour animer une libre antenne hebdomadaire le samedi soir, Ciel mon rock !, émission culte des années 1990. Son ton provocateur, et sa manière d’écouter les auditeurs (ils se font pour la plupart virer après deux minutes à l'antenne) remporte un franc succès. Skyrock lui confie alors une émission quotidienne en fin d'après-midi, Turlututu, qu'elle co-anime avec Laurent Petitguillaume. Mais cette émission est supprimée rapidement, suite au dérapage d'un auditeur au sujet d'un viol. Elle prend alors les commandes d'une libre antenne nocturne, qu'elle anime en compagnie de personnages très particuliers comme le Prince de Haynin. Le générique de l'émission reprend le tube de Michel Jonasz, Super Nana. Au printemps 1995, cette émission quotidienne est supprimée avec l'arrivée de Maurice à l'animation quotidienne de la libre antenne nocturne. Elle reste toutefois sur la station pour animer une libre antenne le weekend en soirée en compagnie de nombreux intervenants : Prince de Haynin, Manu Levy, Princesse Jade, Laurent Petitguillaume… En 1996, elle est licenciée par Skyrock après avoir critiqué le CSA dans le magazine Entrevue.

N'ayant plus d'activité radiophonique, elle prend alors la direction artistique d'une grande boîte de nuit parisienne.

Elle fait une brève apparition en 1999 sur Fun TV, mais est remerciée au bout de quelques semaines, son ton provocateur et sa manière d'interviewer les invités ne plaisant pas à la chaîne.

Elle fait quelques réapparitions sur des webradios comme NetRadio, disparue avec l'éclatement de la bulle Internet. En 2005, elle anime brièvement une libre antenne mensuelle sur la webradio Fréquence3.

Alors qu'elle doit reprendre une chronique radio sur Europe 1 aux côtés de Laurent Baffie et de sa nouvelle émission Coloscopie, Supernana meurt dans la nuit du 13 au 14 septembre 2007 d'une crise cardiaque.

Les obsèques de Supernana ont eu lieu le 27 septembre 2007 au père Lachaise. Outre sa famille, ses amis et ses proches, étaient présents des auditeurs et de nombreux collègues ( Laurent Petitguillaume, Maurice, Manu Levy, Eric de Haynin, Laurent Baffie, Raphael Mezrahi, Pascal Sellem, Jade, Laurent Bouneau, Fred, Rosco et bien d'autres ).

Wikipedia
(merci wikipedia d'avoir mis le liens du site officiel)

Décès de super nana?
Super nana est décédée le même jour que Jacques martin je crois. Aucune nouvelle dans la presse alors qu'elle a marqué une génération tout comme jacques martin était connu de tous. Qu'en pensez vous?


Les réponse bêtes ou méchantes ou connes, ou tout ça, abstenez vous S.V.P, merci.

Question/réponse Yahoo.fr


SuperNana

D'abord ton rire. Et puis cette voix qui bousculait, remplissait l'espace, roulait dans un fracas gouailleur, charriant une fois la vanne, une autre la claque, ou tout en même temps : la cajolerie, la rage, l'indignation et la fraternité.

La grossièreté et l'insulte avaient chez toi statut d'œuvre d'art. Et tu remportais la mise avec ton cœur, ta liberté et ta finesse.

L'explosion de la bande FM trouva avec toi une expression sans limites : tu as participé à changer la radio, à la rendre plus grande, plus ouverte. Fini la mascarade moisie, place à la tonitruante débauche verbale, à l'inventivité hors les murs qui éventraient les conventions et les hypocrisies.

Nous avons partagé ensemble sur Skyrock des moments de radio extraordinaires, ils demeurent vifs dans ma mémoire, avec toi dans le studio, ou à l'écoute.

Tu n'as cessé malgré les épreuves d'être toi-même, à fond, sans relâche. On échangeait des messages, on avait un projet sur Internet. Il y a trois jours encore tu me faisais rire au téléphone.

La mort t'avait déjà approchée. Tu étais prête. Le sentier du bouddhisme t'avait apaisée.

Maintenant, tu es arrivée - peut-être - dans un monde de sérénité zen. Si c'est trop chiant, si c'est faux cul, tu sauras y foutre le bordel.

Je t'embrasse. Pierre

Pierre Bellanger, 09-2007
(skyrock.com)

...etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lephoque.com/
 
Revue de presse de la disparition de Super Nana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revue de presse Mercato 2017/2018
» Démission JF Daraud, revue de presse.
» Revue de presse 21ème enduro carpe
» [2015/2016]Revue de presse
» Revue de presse de septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernana la mélée :: Supernana à la radio :: Général-
Sauter vers: